dimanche 8 octobre 2017

Dieu n'est pas là pour régler nos soucis !

Dieu n'est pas là pour régler nos soucis !




"J’admets que je suis un fou de Dieu, mais j’ai appris à ne pas Le mettre à toutes les sauces. Dans les Évangiles, Jésus a cette belle parole, pleine de sagesse : « Rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu» (Luc 20,25). Il est, en effet, des choses qui appartiennent strictement à notre monde et, bien qu’Il soit partout, Dieu est au-dessus de ces choses pour lesquelles il nous incombe d’agir... et de Lui rendre ensuite grâce, ce qui n’est pas pareil. J’entends certains qui maudissent Dieu quand ils reçoivent leur feuille d’impôts. Dieu n’a rien à voir avec les impôts qui me tombent dessus! Remercions-Le plutôt si nous avons assez d’argent pour les payer. Dieu n’a rien à voir avec nos petites et nos grandes misères qui font partie de la marche du monde. Celles-là, c’est à César qu’en incombe la charge, César qui tient cependant son pouvoir temporel de Dieu. Rendre grâce à Dieu ne signifie pas se détourner du monde : au contraire, nous devons nous occuper de toutes ces affaires matérielles pour mieux nous en débarrasser. Nous devons rendre à l’argent sa fonction, qui est réelle, de façon que l’on puisse ensuite se consacrer aux choses de l’esprit, sans être encombré par ces contingences. J’aimerais bien faire mes comptes chaque matin, pour ne plus avoir à y penser le reste de la journée ! Pour pouvoir être comme les oiseaux du ciel: « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez, ni pour votre corps de quoi vous le vêtirez. La vie n’est-elle pas plus que la nourriture, et le corps plus que le vêtement ? Regardez les oiseaux du ciel: ils ne sèment ni ne moissonnent ni ne recueillent en des greniers, et votre Père céleste les nourrit ! », dit encore Jésus (Matthieu 6, 25-26). Je ne vois pas dans ces paroles un appel à nous détourner de la vie, mais, au contraire, à nous alléger. Nous alléger des soucis, des ruminations, des projections dans un avenir que nous voyons sombre et qui, du coup, absorbe toutes nos énergies. Non, ne vous faites pas de souci: Dieu y pourvoira! Mais aidez-Le à y pourvoir, ouvrez les yeux sur le monde, ouvrez-les aussi sur le royaume des cieux, ce royaume dans lequel réside finalement l’essentiel." - Michel Delpech, "J'ai osé Dieu..." (2013, pp.34-35).

BTLV, un média d'avenir !

BTLV, un média d'avenir !



Mon avis concernant BTLV. Je suis abonné à cette Web TV/radio depuis fin 2015 (son existence remonte à 2013). Je ne sais plus trop comment j'ai découvert ce média. J'ai seulement souvenir qu'à sa découverte cela m'a laissé une désagréable impression. Le sentiment de me retrouver dans un média du genre Fun Radio. Bob Bellanca vient professionnellement de ce type de média. Dès le départ il adopte un ton qui me fait craindre le pire. Une espèce de télé-réalité du bizarre et de l'inexpliqué. Que nenni. Si le ton est effectivement à la décontraction je réalise vite que les sujets sont traités avec sérieux. Dès le départ BTLV n'est pas sans défaut, notamment certains invités n'ont pas leur place. Si, comme aime à le rappeler Bob Bellanca, "il faut avoir la tête dans les étoiles et les pieds sur terre", quelques individus qui furent invités sur ce média n'avaient pas leur place. Depuis, Bob Bellanca et son team ont corrigé le tir. On apprend de ses erreurs...
Il faut connaître une chose. Le team de BTLV n'est pas constitué de personnes expertes dans le domaine du paranormal, de l'inexpliqué, de la spiritualité, du mieux-vivre...etc. Il s'agit à la base de professionnels des médias qui, intéressés par des sujets rarement traités dans les médias conventionnels, ont décidé de fonder un média qui leur soit dédié. Et c'est un plus considérable car ainsi ces sujets sont traités de manière décomplexée et sans prise de tête. La philosophie de cette approche n'a jamais été aussi parlante que dans l'émission hebdomadaire « L'actu, la rédac' et vous ». Cherchez dans n'importe quelle autre média professionnel une table ronde où invités (aussi bien des artistes, des scientifiques que des auditeurs simplement intéressés à participer à l'émission...!) et journalistes discutent et échangent de manière aussi décontractée et ouverte, sans méchanceté et dans le respect mutuel sur des sujets hors de la pensée unique... c'est très rare, pour ne pas dire inexistant.


 
Bande annonce

jeudi 28 septembre 2017

Intramurock 2017

Intramurock 2017




Voilà dix-sept ans que le festival Intramurock met le rock à l'honneur dans l'enceinte même de Boulogne sur Mer. Véritable pépinière de nouveaux talents son succès doit en bonne partie à la qualité en terme de sonorisation, de lumières et toutes ces choses qui font la définition d'un festival : stands (merchandising, exposition d'artistes...etc), restauration, bar...etc.


Dirty Bells, 23 septembre 2017
Fools Ferguson, 23 septembre 2017

 
Intramurock, 23 septembre 2017 (5 vidéos)

lundi 11 septembre 2017

Le témoin d'une observation OVNI : fiable ou pas ?

Le témoin d'une observation OVNI : fiable ou pas ?


Article paru dans le n°3 du bulletin de ONDES, octobre 1997

"En matière d 'ufologie, le témoignage, avec l'examen des traces éventuelles, constitue l'élément
essentiel de l'enquête, complétée par la mise en forme des propos recueillis et la rédaction du texte
à publier. Le témoignage permet à l'enquêteur de déterminer les circonstances et les détails de
l'observation, d'orienter ses recherches et parfois de découvrir d'autres témoignages."